Network of those, Japanese and Algerians, who work together for the friendship and cooperation between
the two countries and two peoples
|  Japan Algeria Center FAQ  |  Commentaires  |   
Les Nouvelles
Informations
Ambassade d' Algerie
Series
Japon-Algerie
Nouveauxvenus
Les Nouvelles
L' Algerie et moi
Le Japon et moi
Ouvrages-articles
Liens
Commentaires


VISITE DES ETUDIANTS DE L’ENA


A l’invitation du ministère nippon des Affaires étrangères, un groupe de dix élèves de l’Ecole nationale d’administration a effectué un voyage au Japon du 24 au 31 mars 2006.

Les visiteurs, huit filles et deux garçons, se sont rendus à Osaka, Kyoto, Kobe et Hiroshima dans le cadre d’un programme très riche englobant des thèmes aussi variés que la gestion des villes et l’environnement, la prévention des catastrophes naturelles, les industries de pointe et la haute technologie.

A Hiroshima, ils ont eu des témoignages vivants des horreurs de l’explosion de la bombe atomique subie par cette ville martyre le 6 août 1945 et l’attachement de ses habitants à la paix et à l’amitié entre les peuples.

Outre la cuisine nippone, ils ont pris connaissance de plusieurs facettes de la vie quotidienne des japonais notamment à l’occasion de l’inoubliable visite du marché au poisson de Tsukiji.

A Kyoto, ancienne ville impériale, au riche passé artistique et culturel, ils ont été conviés à un spectacle de danse traditionnel d’une rare beauté donné par la troupe «Kiku no kai» qui doit se produire en Algérie en juillet 2006.

Les autres points forts du séjour ont éte la visite au siège de la télévision publique NHK et au Gaimusho (ministère des Affaires étrangères) où ils ont eu l’occasion de discuter et d’échanger leurs expériences avec de jeunes diplomates japonais en deux groupes de francophones et d’arabophones..

A l’occasion d’un déjeuner en leur honneur à la chancellerie, l’ambassadeur d’Algérie leur a dressé un tableau des relations algéro nippones et leur perspective de développement.

Au cours de leur séjour, ils ont eu l’occasion de rencontrer des personnalités amies de l’Algérie comme le professeur Iwao Kobori, directeur du Centre Japon-Algérie, connu pour ses travaux de recherche sur le système hydraulique des foggara et qui, en sa qualité de conseiller spécial auprès du recteur de l’Université des Nations Unies, a accueilli la délégation au sein de la dite université. Les étudiants ont écouté avec attention la présentation des activités de l’UNU en particulier celles du département du programme pour la paix et la gouvernance, qui a été donnée par Dr. Martina Timmermann, directrice des études sur les droits de l’Homme et l’éthique.

Aussi, Mademoiselle Kyoko Ono, directrice du bureau des services sur les projets des Nations Unies a fait un exposé sur les activités de l’ONU au Sudan en faisant référence aux expériences qu’elle y a vécues.La rencontre s’est terminée après une séance de questions-réponses et d’échanges de point de vue fort intéressante suivie d’une cérémonie de thé donnée par Madame Kobori...

Aussi ont-ils été conviés à partager la table avec M. Kunio Fukuda , professeur d’économie à l’université Meiji et secrétaire général de l’Association d’amitié nippo-algérienne qui leur a parlé des premières relations entre le Japon et l’Algérie indépendante..

 Nul doute que ce voyage a été marqué de bout en bout par une ambiance studieuse parmi les invités algériens qui ont été très sensibles à la chaleur de l’accueil qu’ils ont reçu partout au Japon.

Faisant part de leurs impressions, ils ontdit avoir été tous frappés tant par la gentillesse et le civisme du peuple japonais que par ses performances et son engagement dans une modernité préservant sa personnalité de base.

Au terme d’un séjour qui restera sans doute longtemps gravé dans leur mémoire, ils ont été unanimes à en souligner le caractère fructueux et les enseignements qu’ils ont pu en tirer. Ils ont fait part de leur volonté de mieux faire connaître chez eux le Japon et ses formidables réalisations.

Gageons que leur expérience enrichissante au Pays de Soleil Levant contribuera à consolider davantage les excellentes relations d’amitié qui le lie déjà à l’Algérie.