Network of those, Japanese and Algerians, who work together for the friendship and cooperation between
the two countries and two peoples
|  Japan Algeria Center FAQ  |  Commentaires  |   
Les Nouvelles
Informations
Ambassade d' Algerie
Series
Japon-Algerie
Nouveauxvenus
Les Nouvelles
L' Algerie et moi
Le Japon et moi
Ouvrages-articles
Liens
Commentaires


Visite du President Bouteflika aux Etats Unies d'Amerique




Le President de la Republique, M. Abdelaziz Bouteflika, a pris part aux travaux du 3e sommet d'affaires Etat-Unis /Afrique, qui s'est tenu a Philadelphie (Etats Unies d'Amerique) du 31 octobre au 2 novembre 2001.
Le President s'est rendu aux Etats Unis d'Amerique a la tete d'une importante delegation composee de membres du Gouvernement et principalement de representants d'entreprises et d'hommes d'affaires. Durant son sejours aux Etats Unis et avant qu'il ne se deplace le 5 novembre a la Maison Blanche pour un Sommet avecle President George W Bush, le President Bouteflika a eu a mener d'importantes activites. Il a ainsi recu :
- M. Sphan Hayes, president du Corporate Council on Africa (CCA), organisation a l'origine de la tenue de cette manifestation ;
- Le Congressman Joseph Pitts et des dirigeants de compagnies de l'Etat de Pennsylvanie notamment dans le domaine de l'agriculture et de la construction ;
- Des representants de compagnies americaines du secteur de la defense dont Robert Iorizzo, president de la Northrop Grumma, Michael Shultz et Rom Ebat, respectivement vice-president et directeur de Lokcckeed et MM. Hansel Trokes et John Miller respectivement president directeur general de Raytheon.
- M. Andrew Young, president et cofondateur de l'ONG Good Works International.
- M. Bob Allison, premier responsable de la compagnie Anadarko.
A Houston, deuxieme etape de son sejours americain, le President Bouteflika a rencontre M. James Baker, ancien secretaire d'Etat americain, avant d'intervenir devant les membres de l'Institut Baker et d'animer un debat.
Avant son depart de Houstan, Le President de la Republique a rencontre les plus hauts responsables du port de la ville, une infrastructure d'importance de par la deuxieme place qu'elle occupe au monde en termes de trafic.

A Washington, le sommet Bouteflika-Bush a eu lieu dans un contexte de renforcement des relations entre l'Algerie et les Etats Unis d'Amerique. La rencontre est la deuxieme du genre apres celle qui a reuni les deux Chefs d'Etat au mois de juillet dernier, a l'occasion de la visite officielle effectuee par M. Bouteflika aux Etats-Unis. Outre les questions d'interet bilateral, les dramatiques attentats du 11 septembre dernier ont ete a l'origine d'echanges de vues riches entre les deux Presidents. A cet egard le President Bush a affirme que la lutte contre le terrorisme ne signifiait nullement une atteinte aux relations d'amitie et de cooperation entre les Etats-Unis d'Amerique et les pays musulmans.

Lors de toutes ces rencontres et a l'occasion des allocutions qu'il a eu a prononcer ( a Philadelphie devant un parterre de 1400 hommes d'affaires ou a Houston ), le President Bouteflika a, tout en faisant une presentation detaillee des reformes engagees en Algerie particulierement dans le domaine de la politique energetique, exhorte les hommes d'affaires americains a investir davantage en Afrique et en Algerie.

Pour leur part, les dirigeants et la classe politique americaine n'ont pas manque d'afficher un interet perceptible a renforcer davantage les relations de cooperation avec l'Algerie. Ils se sont egalement montres tres sensible aux marques de sympathie plusieurs fois exprimees par le President Bouteflika au nom du gouvernement et du peuple algeriens, suite aux attentats qui ont cible les villes de New York et Washington.